RSS
 

L’activité des cabinets d’ostéopathie durant l’été

08 sept 2011

Durant l’été, l’activité professionnelle des ostéopathes peut varier sensiblement du fait que la plupart des gens (les potentiels patients) partent en vacances. Généralement, cette baisse ou hausse de régime s’étale sur les mois de juillet, août et parfois septembre.

Le mois noir pour les cabinets à Paris : août

Les parisiens ont généralement l’habitude de partir en vacances au mois d’août plutôt qu’en juillet. Comme tous les parisiens peuvent vous le confirmer, le mois d’août à Paris est le mois où la capitale se vide. Les restaurants, les bars, le métro sont beaucoup moins bondés et ce n’est parfois pas désagréable ;-).

De ce fait, comme il y a moins de patients disponibles à Paris, les cabinets ont généralement une baisse de régime, ce qui parait normal. C’est d’ailleurs le soucis de chaque entreprise à Paris pendant les vacances scolaires (pas seulement celles d’été).

L’activité dépend de la concurrence

Cependant, les périodes creuses pour les cabinets d’ostéopathie ne sont pas suivies par tous les praticiens. Certains arrivent à tirer leur épingle du jeu en profitant du fait que la concurrence (les autres ostéopathes du coin) est également partie en vacances. En effet, beaucoup d’ostéopathes en libéral préfèrent partir en vacances durant leur mois creux et c’est compréhensibles. Cependant, il peut s’avérer être une bonne solution de rester à Paris pour récupérer d’éventuels patients. Je donne l’exemple de Paris mais c’est sûrement vrai dans de plus petites villes françaises qui sont désertées pendant l’été.

La zone géographique des cabinets d’ostéopathie joue-t-il ?

La zone géographique des cabinets d’ostéopathie joue sûrement. Comme je l’énonçais plus haut, les cabinets à Paris ont souvent moins de patients en août mais qu’en est-il pour les cabinets à Nice par exemple ? Comme les habitants de la capitale ont tendance à aller en vacances à la mer pendant les mois d’été, les stations balnéaires et autres villes près de la mer (ou l’océan :-)) sont bondées. Est-ce que les ostéopathes de ces villes comme Nice par exemple bénéficie de ce fait d’une hausse de leur activité professionnelle ? A vrai dire, je ne serai trop répondre à cette question intéressante alors si vous disposez d’un cabinet d’ostéopathie dans une ville près des vagues, n’hésitez pas à partager votre expérience en commentaires.

Conclusion

Une hausse ou baisse des activités des cabinets d’ostéopathie en libéral peut se sentir parfois durant l’été mais pas seulement. Parfois, les ostéopathes en libéral se rendent compte que d’autres mois de l’année sont assez creux ou assez chargés mais la raison n’est pas toujours facilement identifiable.

Ostéopathes, vous qui travaillez en libéral, avez-vous eu une baisse ou hausse de régime sur le nombre de consultations durant l’été ?

Quel est généralement votre mois le creux et celui où vous avez le plus de patients ?



Vous avez aimé cet article ? Faites le savoir à vos amis en le partageant :
 
 

Mots clés : , , ,

  1. osteopathe chamonix

    03/10/2011 à 15h10

    Bonjour,

    je trouve votre article fort intéressant et vous avez effectivement bien raison en ce qui concerne les périodes de creux en fonction du lieu d’installation.

    Étant installé sur Chamonix Mont Blanc, les deux périodes creuses sont octobre/novembre et mai/juin. Par contre, l’été et l’hiver (soit pendant les saisons touristiques), j’ai beaucoup plus de monde.

    Ici les patients n’attendent généralement pas de rentrer chez eux pour consulter ; beaucoup prennent rdv sur place pour profiter de la fin de leur séjour.

    En espérant que ma réponse vous ait intéressée, bonne continuation et à bientôt.

     
    • Blog Ostéo

      03/10/2011 à 16h00

      Bonjour,

      Merci de votre commentaire.
      Je suis heureux d’apprendre que certains patients n’attendent pas leur retour de vacances pour consulter, c’est une bonne chose pour les ostéopathes présents sur place.

      Bonne continuation sur Chamonix,